ONMA MENUMenu

ANDRÉ FALARDEAU (LES CERFS DE LA ROUGE)

Laurentides

Rivière-Rouge

André Falardeau et Christiane Loiselle

Catégorie bronze - Édition 2018

PhotoPhotoPhoto

Pourquoi André Falardeau a-t-il choisi de se lancer dans l’élevage du cerf rouge en 1995? Premièrement, l’idée de produire une viande de grande qualité – faible en gras, riche en protéines et en fer, sans hormone de croissance – lui plaisait. Deuxièmement, il souhaitait avoir plus du temps pour la vie de famille. L’élevage du cerf rouge comporte toutefois ses exigences. Il s’agit d’un marché de niche qui doit respecter les plus hauts standards. La qualité des aliments que l’on donne à l’animal est centrale, car les saveurs de la venaison en dépendent. Pour garantir cette qualité, André Falardeau effectue une rotation des cultures optimale. Il obtient ainsi un meilleur rendement tout en réalisant un travail minimal du sol. Et parce qu’il est fier de son gibier, l’éleveur compte commercialiser lui-même toute sa production en circuit court d’ici cinq ans.