ONMA MENUMenu

LA FERME PELLERAT (1997) INC.

Chaudière-Appalaches

Saint-Roch-des-Aulnaies

Sophie Nicole, Gervais et Jean-Guy Pelletier, et Lucie Poirier

Catégorie or - Édition 2017

Prix national

1er rang national
OR

Prix régional

1er rang régional
OR

Mérite Promutuel Assurance de la prévention
Gagnant national

Mérite Promutuel Assurance de la prévention
Lauréat régional

PhotoPhotoPhoto

L’expression « ferme familiale » convient bien à Ferme Pellerat, entreprise de quatrième génération dont la fierté est d’avoir intégré plusieurs membres de la famille. La force du nombre n’a toutefois d’égal que la complémentarité des forces de chacun des actionnaires et des employés. Il faut dire que l’entreprise revient de loin : en 2007, un incendie emportait l’étable construite cinq ans plus tôt et les trois quarts du troupeau. Mais il n’a jamais été question d’abandonner la production laitière. Au contraire, l’entreprise comptant 600 bovins affiche une meilleure productivité qu’avant le sinistre. L’utilisation d’équipements et de technologies de pointe comme le carrousel de traite, les tablettes numériques pour la saisie de données, le nivellement de précision des sols ou la gestion des horaires de travail sur l’infonuagique permet de gagner en efficacité. Les visiteurs viennent d’ailleurs de partout lors de journées de champ ou d’étable pour apprendre des Pelletier, qui jouissent d’une notoriété qui dépasse les frontières régionales.

En 2007, un incendie emportait l’étable et les trois quarts du troupeau de la Ferme Pellerat. Le sinistre a certainement raffermi les mesures en matière de sécurité et de prévention des exploitants, aujourd’hui exemplaires. Des silos à grains aux prises de force des tracteurs en passant par la mezzanine de l’atelier mécanique, les Pelletier ont revu chaque recoin. Les bâtiments et le câblage électrique sont impeccables et les boîtes électriques en acier inoxydable résistent à la corrosion. Un bâtiment isolé abrite l’entrée électrique principale, accessible en tout temps. L’entrepôt à paille n’est pas électrifié. Lors des grandes corvées, des panneaux de signalisation qui indiquent la présence de la machinerie sont installés sur la très passante route 132. Enfin, l’inspection annuelle de la Mutuelle de prévention rappelle l’importance d’une vigilance constante quant aux risques. Bref, si la ferme jouit d’une notoriété à l’échelle provinciale pour sa productivité, on sait maintenant qu’elle peut être citée en exemple pour bien d’autres raisons!